Orbey

66 lits pour personnes âgées dépendantes.
Service de soins à domicile : 20 places.

Lapoutroie

69 lits pour personnes âgées dépendantes.

 

Le Bonhomme

45 lits pour personnes âgées dépendantes.

Freland

53 lits pour personnes âgées dépendantes.

Historique

A l’origine, ces 4 établissements ont été créés par des œuvres de bienfaisance et avaient comme vocation essentielle l’accueil et les soins aux personnes pauvres, infirmes et aux vieillards.

ORBEY

Construit sur les vestiges d’une ancienne et célèbre abbaye cistercienne fondée en 1138 par le Comte Ulrich d’Eguisheim dont le rayonnement pris fin en 1791.
En 1820, sera créé l’hôpital rural d’Orbey-Pairis qui va bénéficier d’importants travaux de rénovation à partir de 1979 pour être globalement réhabilité entre 1998 et 2001.
Actuellement la structure accueille 66 personnes âgées dépendantes et comporte également un service de soins infirmiers à domicile de 20 places.
Le projet d’établissement 2015-2019 prévoit la construction sur le site de 14 chambres individuelles supplémentaires, la restructuration des chambres doubles existantes, la création d’une unité de vie protégée de 36 lits pour personnes atteintes de la maladie d’ALZHEIMER et/ou troubles apparentés ainsi qu’une cuisine centralisée.

LAPOUTROIE

Ouvert en 1853, l’établissement accueillait des pauvres, des vieillards et des personnes handicapées puis est devenu un hôpital local. Totalement reconstruit entre 1996 et 1998, le site accueille 69 personnes âgées dépendantes.

FRELAND

D’abord hospice en 1870, l’établissement devient l’Hôpital Saint - Gérard en 1949 avec l’ouverture d’une maternité. Après le projet architectural de 1974, l’établissement comptait 40 lits d’hospice et 15 lits de médecine. Progressivement les lits ont été transformés en lits de moyen séjour, long séjour et de maison de retraite. A ce jour, la structure dispose de 53 lits  pour personnes âgées dépendantes.
Le projet d’établissement 2015-2019 prévoit à très moyen terme, la transformation du site en Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées de 25 lits avec la création d’une Résidence Senior de 11 logements.

LE BONHOMME

Construit en 1929, l’établissement avait pour activités : la médecine, la maternité et l’hospice. La maternité a été fermée en 1963 et l’activité de médecine arrêtée en 1982.
Fusionné dans un premier temps en 1983 avec l’hôpital de Fréland, le site du Bonhomme devient une maison de retraite accueillant des personnes âgées.
Sa vocation actuelle est d’accueillir des personnes adultes handicapées vieillissantes.